Les bienfaits de l’ortie piquante.

l'auteur

Mustapha

Description de l’ortie piquante :

L’ortie brûlante se distingue de l’ortie commune par   ses fleurs unisexuées, mâles et femelles, sur la même grappe simple, non ramifiée. Les fleurs femelles, beaucoup plus nombreuses que les fleurs mâles, possèdent 4 tépales. La fleur mâle comporte 4 tépales soudés, un ovaire vestigial et 4 étamines. C’est une plante monoïque. La floraison s’étale de mars à octobre et la pollinisation se fait par le vent (par anémogamie).

ortie male 2013

Ortie femelle 2013

Ses propriétés :

L’ortie est riche en flavonoïdes, en fer, en calcium, en silicium, en potassium, en magnésium, en protéines, en carotènes et en composés phénoliques ainsi qu’en vitamine A et C. Les racines contiennent des phytostérols (substances qui guérit des infestions).

Utilisations :

L’ortie brûlante a de très nombreux usages traditionnels en alimentation et phytothérapie.

Jadis utilisée pour nourrir les volailles, elle continue à être employée en alimentation humaine. Les jeunes feuilles d’ortie peuvent être consommées en salade, en soupe, en purée et en légumes comme des épinards.

C’est aussi une plante médicinale reconnue qui est utilisé :

  1. En usage externe :
  • (par application de lotion) dans le traitement des douleurs arthritiques et rhumatismales, dans les soins cosmétiques (contre la chute des cheveux, contre les pellicules et les cheveux gras).
  • activité apaisante sur les articulations douloureuses, ainsi que pour favoriser la mobilité et la souplesse notamment en cas de traumatisme ou d’efforts excessifs.

 2. en usage interne :

(Principalement sous forme de tisane) pour leurs effets diurétiques, galactagogues, antirhumatismaux dans le traitement de l’inflammation des voies urinaires, dans le traitement des calculs rénaux, des douleurs rhumatismales, et pour combattre les carences de fer.

Un diurétique est une substance qui entraîne une augmentation de la sécrétion urinaire et qui peut être utilisé notamment pour traiter l’hypertension artérielle, l’insuffisance cardiaque, certains œdèmes, l’hypertension portale ou l’hyperkaliémie.

Partie aérienne :

  • Soulager les douleurs de l’arthrose, de l’arthrite rhumatoïde et la fatigue.
  • Irriguer les reins, la vessie et les voies urinaires en cas d’inflammation; traiter ou prévenir la formation de calculs rénaux; aider à soulager les douleurs arthritiques et rhumatismales.
  • Soulager les symptômes de la rhinite allergique (rhume des foins); traiter les piqûres d’insectes; stimuler la pousse des cheveux.

Les racines :

Les décoctions de racines d’ortie sont aussi utilisées dans les traitements suivants :

  • Racine d’ortie combinée à du palmier nain – Soulager les problèmes de miction reliés à l’hypertrophie bénigne de la prostate (phases I et II).

>>demandez la posologie!

Utilisation de la tisane d’ortie piquante bio :


>>decouvrez les brochures de mes recettes sur:

//topbioshop.wordpress.com

  • La tisane bio à base de feuilles d’ortie piquante n’est pas un médicament.
  • Attention de ne pas donner aux enfants.

Où trouver cette plante (ortie piquante) ?

On la trouve partout sur les bords des trottoirs, dans les jardins, sur les bords des routes, dans les prairies …etc. ou bien demandez la sur le site topbioshop.

articles relatifs:

  1. les orties medicinales…une panacée universelle.

Poster un commentaire,svp

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s