Des produits chimiques nocifs à notre santé cachés dans La nourriture en conserve et l’eau embouteillée et autres…

 

mustapha l'auteur

mustapha l’auteur

Vous avez peut-être commencé à entendre parler dans les nouvelles de certains des produits chimiques cachés qui pourraient être dans vos aliments en conserve, bouteilles d’eau et autres boissons. Certains d’entre eux sont connus comme xénoestrogènes, et ont le potentiel de causer de graves problèmes de santé au fil du temps, ainsi que d’augmentation les graisses abdominales sous des effets oestrogéniques.

Aujourd’hui, je veux partager avec vous quelques détails importants sur l’une des problématiques dont la plupart des produits chimiques auxquels vous êtes exposé, en particulier dans des aliments en conserve, des boissons en bouteille, les produits phytosanitaire… etc.

C’est ce qu’on appelle le bisphénol A (BPA).

Le BPA peut être trouvé comme une composante de certains types de bouteilles en plastique, et aussi dans le revêtement intérieur des boîtes de conserve.

Depuis que le BPA est connu comme « xénoestrogène », il a été lié dans des études animales (à des doses étonnamment faibles) à toutes sortes de problèmes de santé comme le cancer, les maladies métaboliques, les maladies cardiaques, le diabète, les problèmes de fertilité et des malformations congénitales ou fausses couches… Les xénoestrogènes en quantités suffisantes peuvent bien sûr obliger votre corps à conserver la graisse abdominale (graisse du ventre tenace).

Les dangers majeurs auxquels il faut être attentif peuvent se trouver dans des bouteilles en polycarbonate (certains plastiques avec le symbole # 7 sur le fond sont en polycarbonate, mais pas tous) et aussi les aliments en conserve, car la boite de la plupart des aliments en conserve contient du BPA, et peut s’infiltrer dans les aliments. Et également les fruits et légumes traités par des produits chimiques (engrais, herbicides et pesticides…).

Plus une boîte de conserve se trouve sur une étagère, plus la température est élevée et plus le BPA peut s’infiltrer dans votre nourriture. La même chose peut être dite pour les bouteilles en polycarbonate qui contiennent des aliments ou des boissons.

Selon l’Environmental Working Group (EWG), le BPA a été détecté dans les corps de 95% des Américains dans une étude du CDC (c’est une question à travers le monde qui ne se limite pas aux États-Unis), regardez cette conclusion effrayante…

L’Environmental Working Group rapporte que, « l’analyse de nos tests révèle que pour l’une des cinq boîtes testées, et pour un tiers de tous les légumes et pâtes (raviolis et nouilles à la sauce tomate), une seule portion exposerait une femme enceinte au BPA à des niveaux qui relèvent un facteur 5 des doses liées à des défauts de naissance – des dommages permanents de développement des organes reproducteurs mâles « .

Si cela n’attire pas votre attention, que diriez-vous de cela…

Le GTE a fait également état d’éléments de preuves… « Une enquête montre que de faibles doses de BPA stimulent aussi bien la formation et la croissance des cellules graisseuses. les deux facteurs qui entrainent l’obésité (Masumo et al. 2002). »

Cela n’est pas surprenant, puisque, comme je l’ai mentionné au début de cet article, le BPA est un xénoestrogène connu, et tout xénoestrogène peut contribuer à ce qui a été nommé comme «graisse abdominale tenace» ainsi que des problèmes de santé comme le cancer et autres.

Il est également important de noter que tous les produits de tomates en conserve (raviolis en conserve, pâtes, concentré de tomates en conserve, sauces tomates, etc) sont quelques-uns des plus fortes concentrations de BPA, en raison de la nature acide des tomates, qui infiltre plus de BPA.

Quels sont les risques du bisphénol A ?

Le BPA possède une action oestrogènique, capable de perturber le système endocrinien. Sa consommation risquerait d’engendrer une augmentation de la stérilité ainsi que des cancers du sein ou de la prostate. Cependant, cette hypothèse n’a pas été confirmée et ce lien reste encore à démontrer.
De plus, le programme national de toxicologie américain (National Toxicology Program) souligne que cette substance pourrait avoir des conséquences sur le développement du fœtus et du nourrisson. Les études effectuées sur des animaux à des niveaux d’exposition proches de ceux des hommes en témoignent.

*Alors, que pouvez-vous faire pour minimiser votre exposition au BPA et ses effets négatifs sur la graisse corporelle et autres risques sanitaires ?

  1. Essayez de toujours éviter les aliments en conserve autant que possible et choisir des aliments frais ou congelésà la place. Achetez les ingrédients vous-même et préparez votre repas à l’ancienne au lieu de recourir à des aliments en conserve. En outre, une meilleure alternative aux aliments en conserve est de choisir des produits avec des contenants en verre.
  1. Si vous devez recourir à l’utilisation d’aliments en conserve, au lieu d’aliments frais, essayez de trouver des étiquettes qui disent que les boîtes de conserve sont exemptes de BPA.
  1. Si vous avez besoin de produits de tomates, évitez toujours les variétés en conserve et prenez plutôt des sauces tomates, pâtes, etc dans des bouteilles en verre (à moins que le contenant stipule expressément qu’il est sans BPA). Ou tout simplement faites vos plats de tomates à partir de tomates fraîches.
  1. Si vous utilisez un film plastique, un sac en plastique ziplock, un contenant de plastique pour la conservation des aliments, etc, portez votre attention sur l’étiquette si le produit est avec ou sans BPA. Certaines marques d’emballages seront étiquetées si leurs produits sont exempts de BPA.
  1. Si pour une raison quelconque vous choisissez d’utiliser une micro-onde pour votre nourriture (qui soit dit en passant, de la nourriture au micro-ondes est connu pour avoir des effets négatifs sur la santé), évitez par tous les moyens de vous servir de la micro-onde pour des aliments dans des contenants en plastique car ils peuvent augmenter la production de produits chimiques y compris le BPA.
  1. Si vous buvez de l’eau en bouteille ou l’eau de bouteilles en plastique réutilisables, assurez-vous que ce n’est pas une bouteille en polycarbonate, ou assurez-vous que l’étiquette indique sans BPA. Des plastiques qui montrent # 7 sur le fond contiendront parfois du BPA, mais pas toujours. Si une bouteille indique « PC » sur le fond, elle est faite de polycarbonate et contiendra des BPA. En outre, parfois les bouteilles en aluminium contiennent une doublure qui a du BPA, alors évitez ça.
  1. Évitez les canettes de soda, le EWG affirme qu’une analyse a montré que 42% des canettes de soda contiennent du BPA. Bien sûr, si vous vous souciez de votre santé et de votre corps, je suis sûr que vous ne buvez jamais de soda de toute façon – c’est le mal à l’état brut pour votre corps… et oui, cela comprend également les sodas malsains mauvais pour la santé que sont les sodas lights, dangereux, avec des édulcorants artificiels.
  1. Ne jamais utiliser des gobelets en plastique pour les liquides chauds comme du thé ou du café, car cela peut accélérer la production de BPA et autres produits chimiques selon le type de plastique.
  1. Autant vous pouvez essayer d’éviter le BPA et les xénoestrogènes, autant vous serez encore probablement exposé à certains niveaux de xénoestrogènes de divers produits chimiques dans vos aliments (à partir de pesticides/herbicides, produits chimiques de résidus d’emballages, etc) des produits chimiques dans votre approvisionnement en eau, des produits chimiques cosmétiques, des lotions, etc.

Cependant, vous pouvez aider à vous protéger et lutter contre ces produits chimiques xénoestrogènes nocifs dans votre corps avec certains puissants phyto-nutriments présents dans les aliments comme les oignons, l’ail, la camomille, les thés verts et les légumes crucifères.

Si vous vous en tenez à la plupart de ces lignes directives, vous pouvez aider à vous protéger et protéger votre famille contre les dangers pour la santé du bisphénol-A (BPA). Et vous pouvez également vous aider à vous protéger contre la « graisse abdominale tenace » qui peut être causée par l’effet de trop d’exposition au BPA (xénoestrogène)… dont je suis sûr que vous préféreriez éviter !

Pour plus d’infos sur les xénoestrogènes :

 

  1. Les xénoestrogènes: ces imposteurs!

2. Quelques substances reconnus comme xénoestrogènes et produits dans lesquels on les trouve.

3.           Le bisphénol A, un danger pour la santé ?

Amicalement à vous !

Mustapha

2 réponses à “Des produits chimiques nocifs à notre santé cachés dans La nourriture en conserve et l’eau embouteillée et autres…

  1. Bonjour . Vraiment moi aussi je souffre !d arthrose depuis longtemps !et maintenant d hernie discale ,il ya environ 2 ans ,desdouleurs a la colonne verterbrale avecclaquement des vertebre de temps en temps etles medecins ne peuvent pas me donner des medicaments forts car j ai un ulcere d estomac et la tension arterielle . !age 69 ans !

    • salam rachid
      je vous remercie beaucoup pour la visite et votre intérêt.
      suite à votre requête: vous, il vous faut des plantes (des panacées universelles) tel que l’ortie piquante et autres.
      amicalement à vous!
      Mustapha

Poster un commentaire,svp

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s