Le danger des ondes électromagnétiques sur notre santé…

Nous sommes entrés depuis quelques décennies dans une véritable «civilisation des ondes» par l’apparition et le développement de la radiophonie, de la radiologie, de la télévision, de la radiesthésie, des téléphones sans fil et des portables, etc. Bien entendu, ces radiations électromagnétiques de chaque engin sont relativement faibles, mais c’est l’accumulation qui est dangereuse, dans l’espace comme dans le temps.

Car s’il nous offre sans aucun doute les merveilles positives de la communication et de l’information libérée (Internet), ils recèlent également de terribles dangers.

Or, au cours de ces dernières années, la profusion d’appareils électriques a considérablement augmenté dans les logements comme sur les lieux de travail. Beaucoup de personnes prennent leurs repas dans leur cuisine, à un mètre à peine d’une cuisinière électrique, d’une machine à laver la vaisselle, d’un four à micro-ondes, d’un grille-pain, d’une cafetière électrique, d’un frigo, d’un mixer, d’un poste de radio ou de télévision.
Sans s’en rendre compte, ils sont saturés d’émissions radiantes et les enfants sont particulièrement vulnérables. L’utilisation excessive par les enfants des téléphones portables et des consoles de jeux vidéo aura certainement dans l’avenir des conséquences sanitaires dramatiques. On sait que le cerveau des enfants est particulièrement fragile tant qu’il n’est pas définitivement formé.

Chacun de nous est exposé à un ensemble complexe de champs électriques et magnétiques de faible intensité, tant à la maison que sur le lieu de travail, dont les sources vont de la production et du transport de l’électricité pour alimenter les appareils ménagers et les équipements industriels, aux télécommunications et aux émissions radiotélévisées.

Les effets des ondes électromagnétiques :

  • des effets sur le sommeil et la fertilité mâle ont notamment été démontrés par l’Ineris (Institut National de l’environnement industriel et des risques). Et enfin l’Anses écrit noir sur blanc que « plusieurs publications évoquent une possible augmentation du risque de tumeur cérébrale, sur le long terme, pour les utilisateurs intensifs de téléphone portable ».
  • Les résultats ont indiqué qu’une faible intensité d’exposition chronique aux micro-ondes dans la gamme de fréquences de 900 à 2450 MHz peut avoir des effets nocifs sur le cerveau.

Les plus grandes précautions et protection des ondes :

  1. Dans la chambre à coucher. Il ne devrait y avoir dans cette pièce aucun appareil électrique et surtout pas d’ordinateur ou de télévision. Il faut absolument éviter la présence d’appareils proches du lit.
  2. prendre soin de placer le radioréveil à 2 mètres au moins des oreillers.
  3. Il faut éviter les prises multiples proches de la tête du lit.
  4. la proximité d’une centrale électrique, d’un transformateur, d’une ligne à haute tension ou d’une voie de TGV doit être évitée, car ils génèrent des champs électriques et magnétiques très puissants.
  5. il faut essayer de faire en sorte de n’être jamais à moins de 2 mètres d’une machine électrique. Et ne pas oublier que la machine émet des radiations même lorsqu’elle n’est pas en fonctionnement, bien que l’allumage déclenche immédiatement une augmentation du rayonnement.
  6. l’interdiction pure et simple des téléphones portables et autres tablettes pour les enfants de moins de six ans.
  7. mettre son téléphone portable à plusieurs mètres de son lit.
  8. fuyez les lampes fluo-compactes.
  9. désactivez le wi-fi et l’onduleur.

Actualités :

Un chercheur a récemment évoqué le cas d’un adolescent ayant développé les symptômes de la maladie d’Alzheimer…parce qu’il avait gardé son téléphone mobile en veille sous son oreiller. Oui, simplement en « veille » !
Lorsque un journaliste a demandé à Marc Mortureux ce que signifiait « long terme » et « utilisateurs intensifs ». Sa réponse : « toute personne qui a utilisé le portable à l’oreille 30 minutes par jour pendant vingt à vingt-cinq ans »… la prévalence des tumeurs cérébrales augmente chez les personnes qui téléphonent plus de 30 minutes par jour .
l’Anses préconise, tout comme en 2009, de limiter les expositions aux radiofréquences avec des recommandations (qui sont tout à fait en ligne avec celles du « Nouvel Observateur »).
Depuis Mai 2011, les radiofréquences dont fait partie le WIFI sont classées par l’OMS dans le Groupe 2B – potentiellement cancérogène pour l’homme.
En outre, depuis la promulgation de la Loi n° 2015-136 le 9 Février 2015 en France, le WIFI devrait-être interdit à tous les petits enfants, voire par extension des femmes enceintes.

Sources :

http://www.robindestoits.org/LES-ONDES-ET-LA-SANTE-par-Pierre-Lance-13-12-2012_a1865.html

http://www.robindestoits.org/Wi-FI-Bluetooth-DECT-pourquoi-c-est-dangereux-desactiver-le-Wi-fi-et-informer-vos-voisins-par-une-affichette_a1055.html

conclusion : Nous devons donc prendre conscience du flot d’ondes nocives produit par notre environnement «tout électrique» et apprendre à nous en protéger, car les scientifiques qui les dénoncent depuis longtemps sont réduits au silence par les fabricants et ignorés des pouvoirs publics, alors que la technologie moderne pourrait permettre de réduire les nuisances si le public était mieux informé des risques qu’on lui fait courir et se montrait plus exigeant quant aux garanties de sa sécurité.

Amicalement à vous !

l'auteur

Mustapha

Mustapha

Poster un commentaire,svp

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s