Les causes de nos problèmes de santé.

 

 

Aider l’organisme à guérir en lui apportant des aliments sains et des nutriments ciblés. Cette science s’appelle la nutrithérapiela médecine qui va révolutionner le troisième millénaire.

Pour saisir tout l’intérêt de la nutrithérapie aujourd’hui, il faut d’abord savoir que, depuis des décennies, le régime alimentaire des populations s’est dramatiquement appauvri.

Les légumes et les fruits frais consommés aujourd’hui par les populations n’ont plus la même richesse nutritionnelle qu’autrefois.

Et ce n’est pas étonnant que les sols autrefois riches en minéraux, ont été épuisés par les méthodes modernes d’agriculture intensive et les pollutions de toutes genre.
La majorité des populations mondiale souffrent aujourd’hui de malnutrition.
De nombreux cas de diabète, d’hypertension, de dépression et autres sont donc aggravés par le manque de nutriments et par la consommation d’aliments néfastes à la santé. Mais malheureusement, souvent par manque de formation, les médecins actuels essayent de « soigner » ces maladies par des médicaments chimiques qui épuisent encore plus les réserves de l’organisme.

Exemples des effets indésirables et secondaires des médicaments :

 

Par exemple, l’aspirine est efficace contre beaucoup de douleurs… mais elle abîme la paroi de l’estomac. Elle peut provoquer de graves saignements, parfois même des ulcères dans votre système digestif.

La cortisone réduit les inflammations, mais elle stimule les infections. A long terme, elle provoque de l’ostéoporose, du diabète, des dérèglements hormonaux, des gonflements sur le visage et des problèmes de peau.

Les antibiotiques vont tuer certains germes… mais ils ravagent la flore intestinale. Ils affaiblissent le système immunitaire, et peuvent être toxiques pour le foie et les reins. Ils favorisent le développement de levures qui peuvent infecter la bouche et les mycoses au niveau de l’appareil génital.

La médecine naturelle, au contraire, exerce ses bienfaits sur l’ensemble de votre corps, et de votre être.

Lorsque, par exemple, vous prenez de la vitamine D pour renforcer vos os, vous réduisez en même temps votre risque de cancer. Les oméga-3, qui réduisent le risque cardiovasculaire, améliorent aussi le moral (effet antidépresseur) et réduisent la dégénérescence maculaire.

Mais attention : ces substances, mêmes si elles sont naturelles, ne doivent jamais être utilisées imprudemment. Dans tous les cas, et en particulier si vous êtes sous traitement médical, vous devez demander l’avis de votre médecin avant d’entreprendre un nouveau traitement. Parce que la plupart des produits naturels contiennent malgré tout des principes actifs.

Ils n’ont pas d’effet indésirable, mais le risque d’interaction et surdosage est toujours présent.

Voici quelques petits exemples de remèdes naturels :

  • En cas de rhume, par exemple, vous pourriez essayer de prendre de la vitamine E et du zinc.
  • Maux de tête et migraines: le magnésium et la vitamine B2 peuvent faire une différence importante.
  • Hypertension: augmenter vos apports de potassium et diminuer ceux de chlorure de sodium (le sel).
  • Perte de cheveux: la vitamine D, la glutamine, la cystine pourraient vous aider.
  • Fonctions mentales: évitez le déclin cognitif lié à l’âge avec deux substances naturelles, l’acétyl-L-carnitine et la choline.
  • Diabète: le clou de girofle et la cannelle ralentissent l’absorption du sucre par vos muqueuses ; vous limitez ainsi votre pic de glycémie après le repas en les ajoutant à vos desserts. L’acide alpha-lipoïque protège les diabétiques contre les problèmes cardiaques et neurologiques (250 à 500 mg/jr).
  • Vieillissement et détoxification: avocat cru, melon, asperges, pamplemousse, courge, patate avec la pelure, fraises, tomate crue, orange, cantaloup, chou-fleur, brocoli, pêche, oignon, courgette, carotte crue, épinards crus sont source de glutathion, une protéine dont on manque en prenant de l’âge et qui détoxifie les cellules.
  • Maladies cardiovasculaires: la carotte accroît l’immunité grâce au bêta-carotène qu’elle renferme en grande quantité. Le jus de carotte frais (par extracteur) est particulièrement efficace (250 ml donnent 24 mg de bêta-carotène).
  • Et si vous prenez des médicaments contre le cholestérol (statines), pensez à prendre de la coenzymeQ10 pour augmenter votre énergie cellulaire, renforcer vos tissus musculaires (en particulier votre cœur), et lutter contre les pertes de mémoire (effets secondaire fréquent des statines).

« Notre santé n’a pas de prix »

Amicalement à vous !

Mustapha

Poster un commentaire,svp

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s