Les dangers de la médecine conventionnelle.

 

Comment vous sentiriez-vous si on vous retirait un organe, et que vous appreniez ensuite que ce n’était pas nécessaire ? Vous auriez pu traiter le problème avec un remède naturel… mais personne ne vous l’avait dit.

C’est ce qui arrive chaque année à des milliers de personnes faussement diagnostiquées d’un cancer du sein ou de la prostate. De même, les maladies résistant aux antibiotiques font de plus en plus de victimes alors qu’elles peuvent souvent être guéries par des traitements alternatifs.

Main dans la main avec l’industrie pharmaceutique, la médecine officielle impose des protocoles de plus en plus lourds et dangereux. Par contre, elle n’hésite pas à vous cacher – vous interdire ! – des solutions naturelles, simplement parce qu’elles n’entrent pas dans ses schémas de pensée :

Des chercheurs viennent de découvrir que la kératine soluble reconstruit les cartilages. On sait depuis des siècles que la racine de bardane soigne l’acné. Les nouvelles recherches sur la vitamine D concluent qu’elle est efficace contre la sclérose en plaques.

Ces produits naturels sont sans danger. Mais aujourd’hui, ces mêmes maladies sont traitées avec :

  • des anti-inflammatoires à haute dose, qui provoquent des saignements de l’estomac ;
  • du Roaccutane, qui dessèche la peau, et tue les fœtus chez les femmes enceintes .pour plus d’infos sur ses effets secondaires visiter : https://fr.wikipedia.org/wiki/Isotr%C3%A9tino%C3%AFne
  • de la cortisone qui favorise les infections microbiennes.

On déplace les problèmes, sans les résoudre. On fait parfois pire. Et c’est pour revenir à une médecine naturelle, de bon sens et respectueuse du corps humain.

Le but n’est pas de vous faire rêver mais de vous apporter des solutions concrètes, faciles à comprendre, rapides à mettre en œuvre, et naturelles pour :

  • soigner les petits maux du quotidien : l’angélique officinale facilite la digestion et élimine les flatulences ; la citruline se trouvant en grand quantité dans la pastèque soulage les crampes, l’insuffisance intestinale ou rénale; les huiles essentielles de gaulthérie odorante et de menthe poivrée pulvérisent le mal de crâne… Nous vous aidons à redécouvrir les remèdes simples de tous les jours, qui sont souvent cachés dans les armoires de votre cuisine.
  • accompagner les maladies graves: ce qu’il faut manger pendant une chimio tel que le desmodium ; les micronutriments qui nettoient les artères tel que la vigne rouge ; sortir de la dépression sans médicament ; ralentir Parkinson avec le glutathion…

 

Car ne vous y trompez pas : il existe vraiment des espoirs de guérison pour toutes les maladies, à partir du moment où vous sortez des sentiers battus de la médecine officielle.

Protégez-vous contre la désinformation et les mensonges du lobby pharmaceutique : beaucoup de sites de santé et d’articles de journaux sont rédigés par les services de marketing de l’industrie du médicament. Il faut en avoir conscience, et contrebalancer avec des sources objectives.

Amicalement à vous !

Mustapha

2 réponses à “Les dangers de la médecine conventionnelle.

  1. Bonjour Mustapha

    Merci pour ce dernier article de l’année
    Encore de bonnes résolutions à prendre ..à suivre
    Bien sûr â l’année prochaine ..Mustapha
    Que ces Fêtes de fins d’années et du début de la nouvelle te sois propice ainsi qu’aux tiens
    Â bientôt de te lire
    Lina

    • bonsoir Lina
      je vous remercie beaucoup pour la visite et j’espère vous revoir sur mes autres blogs.
      mon dernier article parle d’une plante magique pour la grossesse sur lessecretsdu sahara.wordpress.com.
      amicalement à vous!
      Mustapha

Poster un commentaire,svp

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s