La maladie fantôme … la fibromyalgie.

 

Il y a moins de trente ans, la fibromyalgie était effectivement assimilée à une forme d’hystérie. Or, il s’agit d’une pathologie organique (et non psychiatrique, comme l’hystérie).

En outre, l’hystérie a aujourd’hui totalement disparu de la ClM (Classification internationale des maladies)…

Les patients fibromyalgiques ne sont donc pas des « hystériques » !!!

C’est un abus de langage, et une grave erreur qui peut avoir des conséquences désastreuses sur l’état de santé du patient.

Pour autant, en France, la fibromyalgie est depuis dix ans seulement codifiée comme maladie à part entière. Elle est associée à des douleurs à la pression de la racine des membres aux niveaux de l’occiput, de la base du cou, des épaules (trapèzes), des omoplates, des fessiers, des hanches, des genoux.

Toutes ces parties deviennent douloureuses dès qu’on appuie un peu dessus.

Si, en plus de ces douleurs, vous ressentez une fatigue intense et que celle-ci s’accompagne d’un ou plusieurs de ces symptômes :

  • tensions, douleurs et raideurs des muscles ;
  • troubles digestifs : colopathie, reflux gastro-œsophagien, syndrome vésiculaire, intolérances alimentaires ;
  • perturbations cardiovasculaires : extrasystoles, hypertension labile, migraine, syndrome de Raynaud ;
  • cystite à urines claires ;
  • syndrome prémenstruel ;
  • hypersensibilité à la douleur, mais aussi à beaucoup d’autres stimuli ;
  • dystonie neurovégétative ;
  • anxiété ;
  • dépression à tonalité sérotoninergique (tension pulsionnelle élevée) ;
  • troubles du sommeil ;
  • syndrome des jambes sans repos ;
  • déclin cognitif précoce ;
  • signes de vieillissement accéléré ;
  • vulnérabilité aux infections ;
  • hypersensibilité aux polluants (selon une enquête de l’Association Fibromyalgie France présente chez 64 % des personnes atteintes)…

Alors il y a de grandes chances pour que vous soyez atteint(e) de fibromyalgie.

Cependant, ne désespérez pas.
Il apparaît en effet, d’après ces recherches, que la plupart des patients atteints de fibromyalgie vivent ou ont vécu des états de stress important, qui agissent d’une manière très précise sur les neurones.

Mais ce n’est pas tout : pour être fibromyalgique, il faut remplir une « condition », qui, en France, touche 18% de la population. Ce qui explique en partie la dimension « héréditaire » de la fibromyalgie.

Ils existent bel et bien des solutions pour soigner la fibromyalgie, et ne font intervenir aucun médicament de l’industrie pharmaceutique : bien au contraire, les psychotropes que l’on prescrit souvent par bêtise aux fibromyalgiques aggrave leur état.
Dans cette lutte contre une maladie qui vous ronge quotidiennement, vous découvrirez que vos meilleurs alliés sont à portée de main : il s’agit simplement de les reconnaître.

C’est par exemple – j’en prends un au hasard – la betterave, qui permet d’augmenter un agent vasodilatateur puissant, l’oxyde nitrique (NO°), pour restaurer une circulation optimale.

Vous pouvez augmenter les effets de l’oxyde nitrique grâce à l’arginine, un nutriment dont les oléagineux sont particulièrement riches.

Pour aller plus loin, il est possible d’effectuer des cures de différents types :

  • une cure de tyrosine, plus efficace et moins dangereuse que les antidépresseurs (les indications précises vous sont données dans la publication) ;
  • une cure thermale dédiée aux fibromyalgiques,
  • une cure de glutamine pour favoriser l’action des globules blancs et des entérocytes (cellules capitales pour l’absorption des lipides) ;
  • une cure de détoxification pour contrecarrer les effets des polluants tels que les produits ménagers, les particules fines, etc.

C’est à une véritable approche globale du traitement de la fibromyalgie.

Le traitement consiste à commencer de la bouche jusqu’au cerveau !

Pour plus d’explication, faites moi une requête pour votre bien-être et celles de vos proches bienaimés.

Amicalement à vous !

Mustapha

Poster un commentaire,svp

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s