Les bienfaits du gattilier chez la femme.

gattilier

Le gattilier (Vitex agnus castus) est un petit arbuste de le famille des verbénacées ; Ses feuilles palmées  de couleur blanchâtre sur le dessous et de couleur vert grisâtre à vert pâle sur le dessus. Ses fleurs sont disposées en épis, de couleur mauve. Les fruits ressemblent à des grains de poivre, de couleur pourpre à violet et ont une saveur légèrement poivrée lorsqu’ils sont secs.il rappelle le poivre par sa taille et par son goût et se récolte au début de l’automne.

Les extraits de gattilier ont un effet progestérone-like. (Mastodynon®), a permis de réduire, les douleurs aux seins associées au syndrome prémenstruel.

Il pousse principalement sur les rivages des fleuves ou des ruisseaux, Sur le pourtour méditerranéen.

 

Les vertus médicinales du gattilier sont bien connues des femmes.

 

Autres noms : arbre à poivre, poivre de moine et « chaste tree »

En anglais.

Ses principes actifs : l’agnuside, flavonoïdes (la casticine et les C-hétérosides),  d’iridoïdes, l’aucuboside, casticine et l’eurostoside

Vertus du gattilier : Puissant antispasmodique

Les propriétés du gattilier :

  • régule le cycle féminin.
  • aide à lutter contre les troubles liés au syndrome prémenstruel.
  • efficace en cas de douleurs des règles (spasmes de l’utérus, douleurs mammaires).
  • Traite les troubles de la ménopause ou de la pré-ménopause.
  • soulage les symptômes douloureux liés au syndrome prémenstruel : douleurs du bas-ventre, irritabilité, insomnie, douleurs des seins ( mastalgie).
  • en cas de cycle menstruel douloureux ou irrégulier.
  • pour rétablir l’équilibre oestrogène-progestérone dans l’organisme.
  • traite les douleurs des seins d’origine hormonale.

Précautions d’emploi du gattilier

Il n’est pas recommandé d’entreprendre une automédication en cas de troubles des menstruations.

Contre-indications :

Le gattilier est déconseillé en cas de grossesse.

Il peut apaiser le désir sexuel chez l’homme.

Effets indésirables : troubles digestifs, de nausées, de maux de tête ou  d’allergies cutanées (démangeaisons).

 

Interaction avec les médicaments :

Il pourrait interagir avec les médicaments qui traite la thyroïde.il pourrait interférer avec un traitement hormonal ou bien récepteurs de la dopamine.

 

*effet, le gattilier est un régulateur hormonal féminin, il aide à soulager les symptômes imputables au syndrome prémenstruel, à savoir :

  • les maux de tête, la mastologie qui se traduit par des seins douloureux ;
  • les difficultés d’endormissement et les insomnies fréquentes à certains moments du cycle ;
  • les douleurs du bas-ventre ;
  • la rétention d’eau ;
  • l’irritabilité ou sautes-d’humeur ;
  • l’état dépressif.

Bon à savoir :

Il détruit également les cellules cancéreuses, notamment au niveau des ovaires et de l’utérus.

Le gattilier peut être indiqué chez la femme allaitante présentant une insuffisance de lait maternel.

En d’autres termes, le gattilier contient une substance capable d’inhiber de façon naturelle le désir sexuel masculin.

Pour soulager certains symptômes de la ménopause, on utilise une combinaison de gattilier et de millepertuis.

Infos :

-La Commission E et l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) reconnaissent l’usage du gattilier pour traiter les irrégularités du cycle menstruel, pour soulager le syndrome prémenstruel et la mastalgie.

-Infertilité féminine. En 1998, des chercheurs allemands ont conclu que le gattilier pouvait aider les femmes ayant des problèmes de fertilité attribuables à une aménorrhée secondaire ou à une insuffisance lutéale (insuffisance en progestérone). Ils recommandaient un traitement d’une durée de 3 à 6 mois.

Conseil : un traitement ne devrait être entrepris que sous la surveillance d’un professionnel de la santé.

Le gattilier est utilisé en phytothérapie sous forme d’extraits. Ces extraits peuvent prendre la forme de poudre présentée en gélules ou en comprimés. Mais on trouve aussi des extraits liquides ou encore des teintures.

Amicalement à vous !

Mustapha

Svp, découvrez mon premier livre intitulé « posologies des plantes médicinales d’Algérie » (première partie)

(description, propriétés, posologies et astuces)

Poster un commentaire,svp

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s